La Self-défense est une discipline de protection personnelle ou d'autrui, conceptualisée autour de comportements et de gestes pouvant aider chacun d'entre nous, de s'opposer à la violence.

 

Self-Defense pour quoi ?

 

  1. D’abord savoir bien réagir dans une situation de notre quotidien devenant dangereuse, que l’on soit dans la rue, dans sa voiture, en transports en commun...
  2. Savoir anticiper et garder son sang froid par des techniques de gestion du stress, positions, analyse, observation.
  3. Se défendre quelque soit le type attaques ou d’agression, bousculade, coup de poing, coup de pied, attaque à l’arme blanche, placage, étranglement, saisie des poignets

On n’oubliera cependant pas que souvent la meilleure défense est le dialogue, éviter l’affrontement par le comportement et la parole, et dans certaines situations critiques : la fuite !

 

Nul ne conteste à personne le droit de se défendre s’il est attaqué, ni même celui de s’entraîner au combat en prévision d’un hypothétique attaque de rue. Cependant ce droit accordé à tous justifie-t-il toutes les ripostes ? A t-on le droit de tout faire pour se tirer d’un mauvais pas ?

L’absence de règle technique dans les affrontements de la rue ne doit pourtant jamais faire oublier la règle absolue qui s’impose à toutes les parties et en tous lieux, celles de la République : la Loi.

La notion juridique actuelle de la Légitime Défense des personnes est incluse dans l’article 122-5 alinéa 1 du nouveau Code Pénal qui précise : « n’est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d’elle-même ou d’autrui, sauf s’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte. »


Un cours de self défense